Comment financer la formation de vos salarié.es

La formation est un élément clé pour maintenir et améliorer les compétences de vos collaborateurs, ainsi que pour le succès de votre entreprise.

Nous pouvons vous aider à mettre en place des programmes de formation pour vos employés afin de les soutenir dans leur réussite, de les fidéliser et de les maintenir employables, tout en renforçant l’image de votre entreprise comme une structure moderne et axée sur la performance. De plus, il existe de nombreux dispositifs de financement pour la formation de vos salariés.

Comment financer une formation professionnelle ?

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Vous avez travaillé et avez des heures de formation ? Le CPF est un dispositif public qui est disponible tout au long de la vie professionnelle et peut être utilisé à tout moment pour financer votre formation professionnelle. Il n’est pas attaché au contrat de travail, ce qui signifie que vous ne perdez jamais vos droits CPF tant qu’ils ne sont pas utilisés. Il est géré par la Caisse des Dépôts.

Qu’est-ce que le CPF ?

Le Compte Personnel de Formation, anciennement DIF (Droit Individuel à la Formation), vous permet d’acquérir des droits à la formation professionnelle tout au long de votre vie active et ce jusqu’à votre retraite. Selon le nombre d’heures de formation que vous avez cumulée lors de vos expériences professionnelles, vous aurez acquis un montant disponible pour faciliter le financement de la formation de votre choix. Pour le consulter, rien de plus simple puisque depuis janvier 2019, une application mobile a vu le jour pour accéder à votre compte.

Le CPF c’est pour qui ?

Le CPF s’adresse à toutes les personnes de 16 ans et plus, titulaires d’un compte. Que vous soyez demandeur.se d’emploi, salarié.e ou indépendant.e, vous pouvez en bénéficier.

Comment faire ?

Pour commencer, vérifiez bien que la formation que vous aurez préalablement choisie est éligible au CPF. Vous vous rendez ensuite sur le site www.moncompteformation.gouv.fr, vous créez votre compte à l’aide de votre numéro de sécurité social et le tour est joué !

Retrouvez toutes les informations sur comment utiliser son CPF pour votre formation ou reconversion professionnelle. 

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Qu’est-ce que le CSP ?

Le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est une solution qui vise à faciliter le retour à l’emploi des personnes licenciées pour motif économique. Il permet de mettre en place un plan de reclassement dès la rupture du contrat de travail. Votre employeur doit vous proposer le CSP lors de l’entretien préalable au licenciement ou lors de la dernière réunion des représentants du personnel. Si votre employeur ne s’engage pas dans le processus, Pôle Emploi peut prendre le relais, mais l’entreprise sera alors soumise à des pénalités financières

Qui peut bénéficier du CSP ?

Le CSP est un dispositif destiné aux salariés licenciés pour des raisons économiques dans une entreprise de moins de 1000 personnes. Les entreprises de plus de 1000 employés doivent proposer le CSP à leur personnel uniquement en cas de situation de redressement ou de liquidation judiciaire. Pour être éligible au CSP, les salariés doivent remplir les conditions d’admission à l’Allocation de retour à l’emploi (ARE) : être physiquement apte à travailler et avoir exercé au moins 6 mois (ou 4 mois depuis le 1er août 2020) au cours des 24 derniers mois. Tous les salariés, quelle que soit leur ancienneté dans l’entreprise, peuvent bénéficier du CSP. Cependant, les salariés ayant moins d’un an d’ancienneté ne percevront pas le CSP pendant la période de chômage, mais l’ARE. L’objectif du CSP est de permettre un retour rapide à l’emploi en travaillant sur une solution de reclassement dès la rupture effective du contrat de travail. Si l’employeur ne propose pas le CSP, Pôle Emploi prend le relais et l’entreprise sera redevable de pénalités financières envers Pôle Emploi.

Comment obtenir le CSP ?

A nouveau, l’employeur est légalement tenu d’en faire la promotion auprès de ceux dont il compte se séparer pour des motifs économiques. Si tel n’est pas le cas, Pôle Emploi s’acquittera de la tâche. Une fois que l’employeur vous a proposé le Contrat de sécurisation professionnelle  et qu’il vous a remis tous les documents afférents, vous avez 21 jours pour manifester votre désir de bénéficier du dispositif. Passé ce délai, il est considéré que vous n’êtes pas intéressé par le Contrat de sécurisation professionnelle. En cas de réponse positive votre part, il faut remplir le bulletin d’acceptation et le remettre à votre employeur. Ce dernier transmet ensuite le dossier à Pôle Emploi. La rupture du contrat de travail devient effective à la date prévue sur le document qui vous a été initialement remis.

Qu’est-ce que le CEP ?

Le CEP est un service d’accompagnement personnalisé destiné aux personnes désireuses de faire un bilan, à un moment de leur activité professionnelle. Cela afin d’évaluer le bien fondé et la faisabilité de leurs projets, ou l’utilisation et l’accroissement de leurs compétences.U
n conseiller procède avec vous à l’évaluation de vos potentiels et acquis, une analyse du marché, une évaluation des  droits à la formation, la consultation de professionnels, et la préparation et l’entrainement à des entretiens nécessaires pour l’accès à l’emploi ou à la formation.

Qui peut bénéficier du CEP ?

Tous les actifs, que vous soyez demandeur d’emploi, salarié, travailleur indépendant, et ce, quelle que soit votre ancienneté.
Il n’y a aucune condition d’âge ni de diplôme. Vous pouvez démarrer dans la vie professionnelle, ou vous poser des questions sur comment faire évoluer votre carrière, reprendre votre activité après un congé parental, un congé sabbatique ou un congé maladie. Dans toutes les situations vous pourrez entamer votre démarche de questionnement et d’accompagnement.
Cette mesure est accessible quel que soit votre secteur d’activité.

La formation que vous souhaitez suivre doit obligatoire faire l’objet d’une reconnaissance au répertoire national des titres professionnels (Titre RCNP)

Comment faire pour bénéficier du CEP ?

Très important. Cette démarche s’effectue en dehors de votre entreprise et à votre initiative.
Vous devez prendre rendez-vous avec un conseiller Fongecif, et cet accompagnement est gratuit.
A l’issue du CEP, un document de synthèse écrit t’es remis, sur lequel sont spécifiés le projet défini et les éventuelles actions de formation à mettre en place.

Qu’est-ce que le contrat d’apprentissage ?

L’apprentissage est un mode de formation par alternance, qui associe une période de formation théorique (en centre de formation des apprentis) et une formation pratique en entreprise. Il permet aux jeunes, d’acquérir simultanément des connaissances et de l’expérience.

Qui peut en bénéficier ?

Si vous avez terminé le premier cycle de l’enseignement secondaire, vous pouvez vous inscrire en apprentissage, sous statut scolaire, dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation d’apprentis. Pour cela, vous devez avoir atteint l’âge des 15 ans révolus.
Sachez que l’apprentissage est ouvert aux jeunes de 16 à 29 ans révolus,  (dérogations possibles pour les – de 16 ans et + de 30 ans).

Comment faire pour en bénéficier ?

Pour en bénéficier, deux démarches simples s’imposent :

  • rechercher une entreprise d’accueil
  • rechercher un centre de formation d’apprentis

Qu’est-ce que le CPF Transition Pro ?

Le CPF de transition professionnelle (anciennement FONGECIF) est un dispositif qui accorde à un salarié une formation lui permettant de changer de métier. Autrement dit, vous bénéficiez d’un congé particulier quand vous entreprenez cette démarche..

Qui peut bénéficier CPF Transition Pro?

Tous les salariés peuvent demander un CPF de transition professionnelle. Si vous es salarié en CDI, vous devez justifier de 2 ans d’ancienneté (à la suite ou pas), dont la moitié au sein de la même entreprise.
Si vous êtes salarié en CDD vous devez justifier de 2 années (à la suite ou pas) durant les 5 dernières années, dont au moins 4 mois durant la dernière année. Néanmoins, vous devez toujours être en poste quand vous déposerez votre dossier de financement. Votre formation débutera ainsi au moins 6 moins après le terme de votre contrat.

Comment faire pour bénéficier CPF Transition Pro

Vous devez effectuer votre démarche de transition pro (anciennement FONGECIF) vous-même auprès de votre employeur. Pour cela, vous devez envoyer une autorisation écrite à votre employeur.
Vous devez aussi déposer votre demande auprès de l’organisme qui financera votre formation, qui n’est autre que la CPIR (Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale). Par la suite, la commission examine si votre projet de transition professionnelle est compatible avec votre compte personnel de formation.

Qu’est-ce que le contrat de professionnalisation ?

L’alternance est un mode de formation qui conjugue des cours théoriques avec une expérience professionnelle en entreprise

Qui peut en bénéficier ?

Les demandeurs d’emploi âgé de plus de 26 ans ou les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus dans le but de compléter une formation initiale. De plus, les entreprises peuvent béneficier d’aides spécifiques à l’embauche pour les demandeurs d’emploi agés de plus de 26 ans et de plus de 45 ans.

Comment faire pour en bénéficier ?

Un accord tripartite doit être signé entre vous, votre école et l’entreprise. Il définit obligatoirement les modalités de fonctionnement de la formation, précise les qualifications ou diplômes préparés et le nom du tuteur qui vous encadrera dans l’entreprise. Le programme d’alternance est alors régi par un contrat de stage ou de professionnalisation.

Vous pouvez tout d’abord la financer sur les fonds propres de l’entreprise. Ceci est valable pour :

– Le plan de développement des compétencees
– Un abondement CPF si votre salarié ne dispose pas d’un solde suffisant sur son compte CPF

L’Opco, quant à lui, peut financer les dispositifs suivants :

– Le contrat de sécurisation professionnelle
– Le contrat d’apprentissage
– Le ProA
– Le plan de développement des compétences
– Le plan conventionnel
– Le fond spécifique
– Un abondement CPF


La Caisse des dépôts quant à elle finance le CPF.

Les associations Transition Pro peuvent faciliter la reconversion de vos salariés par le financement du CPF de transition professionnelle.


Enfin, l’Agefiph peut s’avérer être un allié précieux pour accompagner vos salariés en situation de handicap et bénéficiaire du RQTH.

Une fois le dispositif de financement qui convient à votre collaborateur et votre entreprise trouvé, il vous suffira de prendre contact avec l’équipe de Sieli et nous répondrons à votre besoin. C’est simple : il nous suffira de déterminer ensemble une date pour commencer la formation de votre ou vos salariés, selon vos convenances, et c’est parti !

Solutions-pour-financer-une-formation-entreprise-salarie (1)

Sieli, l’expertise pour vous accompagner dans vos besoins de formation

Forte de son expérience dans le domaine de la formation depuis de nombreuses années, l’équipe de Sieli met à votre disposition son expertise pour vous conseiller et vous accompagner dans vos besoins de formation.

Que vous ayez besoin pour votre ou vos salariés d’une formation dans le domaine du web (rédiger pour le web, SEO), du développement & CMS (HTML/CSS, JavaScript, PHP, React, VueJS, WordPress pour développeurs, NodeJS, Symfony, MySQL), du design (UI/UX Design, Adobe XD, Photoshop, Illustrator, Indesign), de la bureautique (Word, Excel, Powerpoint, VBA), du marketing digital (surveiller sa e-réputation), des réseaux sociaux (WordPress, community management) ou encore dans le domaine de la gestion de projets (Agile/Scrum, GIT), nous sommes là pour accompagner la réussite professionnelle de vos collaborateurs et les faire monter en compétences.

Nos formations recouvrent l’ensemble des métiers et des compétences demandées aujourd’hui dans le domaine du digital et sont certifiées Qualiopi. Pour votre ou vos salariés, c’est la garantie d’une formation de qualité et pour votre entreprise, l’opportunité d’une formation pouvant être financée par des organismes reconnus par le Ministère du Travail.

Vous avez un besoin ?

9 + 14 =

conseil-en-formation-pour-les-entreprises

Pour aller plus loin

Vous êtes une entreprise et vous avez besoin de conseils pour vous accompagner dans vos démarches liées à vos besoins de formation ?

L’équipe de Sieli ce n’est pas seulement un catalogue de formations et une délégation de formateurs, c’est aussi un service de conseils disposé à vous accompagner dans vos démarches administratives liées à la formation.

Vous êtes une entreprise et vous voulez dispenser une formation mais ne disposez pas de formateur ?

Nous mettons à votre disposition un formateur qualifié, diplômé et répondant à vos exigences de qualité et plus encore. Retrouvez notre service de délégation de formations juste ici

Vous êtes une entreprise et vous voulez devenir centre de formation ? Vous voulez obtenir la certification Qualiopi ? Ou tout simplement, vous avez d’autres questions, contactez-nous.